Logo_Dom_Martin.png
D8C1070-2.jpg

Actualités du domaine

Le Chablis pour les nuls

Pour le consommateur non averti, il est parfois compliqué de s’y retrouver entre les différentes appellations du vignoble Chablisien. Elles sont au nombre de quatre, Petit Chablis, Chablis, Premier Cru, Grand Cru, auxquelles viennent s’ajouter le nom du climat pour les Premiers Crus et les Grands Crus.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques clés de compréhension des vins de Chablis, que nous appellerons, avec un brin d’humour et sans offense aucune, « le Chablis pour les nuls ».


vue des vignes de Chablis

Qu’est-ce que le Chablis ?


Même si nous parlons communément de Chablis, il est bon de savoir qu’il n’existe pas un Chablis, mais plusieurs (c’est d’ailleurs pour cela que les novices s’y perdent un peu). Il est donc plus juste de parler des vins de Chablis.

Ces vins sont produits dans le vignoble Chablisien qui entoure la ville de… Chablis ! Elle est traversée, du sud au nord, par une rivière, le Serein qui, au fil des ans, et avec l’aide des petits cours d’eau qui s’y jettent, a creusé une vallée et un paysage vallonné fait de pentes et de plateaux.


C’est sur cette multitude de vallons que le vignoble de Chablis s’est développé.


On distingue 4 appellations différentes : le Petit Chablis, le Chablis, le Chablis Premier Cru et le Chablis Grand Cru.

La revendication de l’une ou l’autre de ces appellations n’est pas le fruit de la fantaisie du viticulteur, ni même de sa renommée. C’est l’endroit exact où pousse le pied de vigne qui détermine quelle appellation pourra être revendiquée.


Les meilleurs terroirs pour les meilleurs crus


Dès lors, vous l’aurez compris, les meilleurs terroirs sont réservés à la production des meilleurs crus.

L’ensemble du vignoble est implanté sur un bassin sédimentaire datant du jurassique supérieur et du crétacé (soit, grosso modo, il y a 150 millions d’années). C’est donc sur un sol à dominante calcaire que poussent les pieds de Chardonnay (seul et unique cépage à l’origine des tous les vins de Chablis). Néanmoins, par le jeu des érosions qui mettent à jour certaines strates géologiques, les pentes (que l’on nomme des « coteaux »), les plateaux et le fond de la vallée ne présentent pas tout à fait le même sous-sol, ni les mêmes expositions. De ces nuances dépendent l’excellence du terroir.


En haut des côtes et sur le bord des plateaux, soit entre 230 et 280 mètres d’altitude, se situent les terroirs de l’appellation Petit Chablis. Ce sont des terres composées de calcaire compact et bénéficiant d’expositions diverses. Ce terroir donne naissance à des vins, certes moins prestigieux que les autres appellations, mais d’une finesse et d’une élégance dont ils n’ont pas à rougir (ce qui serait un comble pour un vin blanc !).


Les coteaux sont caractérisés par des sols en marne kimméridgiennes (du nom de l’étage géologique durant lequel ils ont été formés) qui regorgent de minuscules huîtres fossiles, Exogyra virgula. C’est sur ces terroirs prestigieux que poussent les vignes qui donnent naissance aux Chablis, Chablis Premier crus et Chablis Grands crus.

Là encore, les appellations sont réparties en fonction de la noblesse du terroir.


L’appellation Chablis est la plus vaste appellation du vignoble puisque sa superficie couvre les deux tiers de la surface totale du vignoble. Elle se situe sur les flancs des coteaux exposés au nord et à l’est et sur le début des plateaux.

Les Chablis Premiers Crus, quant à eux, sont situés sur les coteaux. Ils sont exposés à l’est et au sud-est sur la rive gauche du Serein. Sur la rive droite, l’exposition varie de l’est à l’ouest, mais la majeure partie des climats de cette rive sont exposés plein sud. Les 40 climats qui se partagent l’appellation ont tous des caractéristiques physiques et climatiques spécifiques. Ils ont cependant en commun d’être particulièrement bien exposés et abrités dans cette zone marquée par un climat plus frais que dans la partie méridionale de la Bourgogne.


Enfin, les 7 climats des Chablis Grands Crus sont regroupés sur les coteaux rive droite de la partie haute de la vallée du Serein, entre 100 et 250 mètres d’altitude. Ce sont eux qui bénéficient de la meilleure exposition, plein sud, et offrent ainsi au Chardonnay un terroir prodigieux pour révéler tous ses arômes.


Points communs et différence entre les vins de Chablis


Les vins produits dans le vignoble de Chablis ont en commun une magnifique robe jaune d’or aux reflets marqués par quelques nuances vertes, une pureté cristalline, des arômes fleurs blanches et d’agrumes, et une belle minéralité qui reflète le calcaire du terroir.


Cependant, chaque appellation exprime avec justesse et élégance les variations de son terroir. La fraîcheur fruitée des Petits Chablis est peu à peu remplacée, en montant dans la gamme, par une minéralité de plus en plus marquée. De la même façon, de vifs et légers, les vins deviennent de plus en plus complexes et équilibrés.


De manière générale, la grande finesse des vins de Chablis accompagne admirablement les huîtres, poissons crus ou en sauce et les crustacés, mais également les viandes blanches et les volailles à la crème.


En ce qui concerne le temps de garde, ici encore, la position du vin dans la hiérarchie des appellations est déterminante. Pour faire simple, nous pourrions résumer en disant qu’un Petit Chablis se garde 2ans, un Chablis 5 ans, un Chablis 1er Cru entre 5 et 12 ans et un Chablis Grand Cru entre 10 et 12 ans. La réalité est un peu plus subtile que ça et nous vous invitons à découvrir notre article intitulé Combien de temps garder un vin de Chablis ? pour en savoir davantage.

_DSF0798.jpg

Le Domaine Jean-Claude Martin

Verre_vins_DSF0589.jpg

Esprit
Pionniers

_2460633.jpg

Les Terres
de Chablis

Chablis_Montmains.jpg

Façonnés par la nature :

Découvrez les vins du Domaine